La législation française régule de manière stricte les vols de drone aériens depuis le 11 avril 2012. Une demande auprès de la DGAC est faite en cas de scénarios S1, S2, S3 ou S4.


Bien connaître la législation : le scénario de vol S1

Les nouvelles technologies et recherches en matière d'aéronautique, nous permettent dorénavant de télépiloter des drones civils et des ballons captifs à plusieurs kilomètres et jusqu’à a une altitude de 3000 mètres pour certains.

Pour la sécurité de tous, Il était donc nécessaire et obligatoire d'établir des règles de vol pour le partage des espaces aériens, C'est chose faite depuis l’arrêté datant du 11 avril 2012 (publié le 10 mai 2012 au Journal officiel). qui défini le cadre légal des capacités et des activités des télépilotes ne fondtion des sc"narios de vol envisagés.

Le scénario de vol S1 : Les opération de prise de vue se font à la vue du télépilote, elles se déroulent hors zone peuplée et à une hauteur maximale de 100 mètres du sol.

Les principaux besoins et applications du secteur agricole, se retrouvent dans ce scénario de vol.
Rapidement, La technologie des drones va s'imposer comme la meilleure solution pour la collecte de données, à un coût minime, comparé aux vecteurs aériens conventionnels de l'imagerie infrarouge.